L’expérience X-Writor : un concours pas comme les autres ?

L’EXPÉRIENCE X-WRITOR :
UN CONCOURS PAS COMME LES AUTRES ?

Bonjour ! Suite à mon article sur les concours d’écriture qui en a froissé plus d’un, j’ai décidé, sur vos conseils de tenter l’expérience sur plusieurs d’entre eux. Il y a eu du bon, il y a eu du moins bon… Et il y a eu X-Writor. Pour notre article de la semaine, je reviens donc sur cette expérience… disons-le, particulière.

1. X-Writor, c’est quoi ?

X-Writor est un concours à destination des auteurs de la plateforme d’écriture Wattpad, créé par Eurydictine et Saahthegrey. Le principe est simple : on vient avec une ou deux histoires, on remplit un petit formulaire et pouf, on est inscrits. Il y avait bien sûr quelques règles à respecter : pas d’histoires qui faisaient l’apologie du viol ou de l’inceste, un bon classement dans la bonne catégorie, au moins dix parties… Rien de fort compliqué en soi. Ah, il fallait s’abonner au compte, également, ce que je trouve toujours aussi débile quand on peut se contenter de mettre simplement l’histoire dans sa liste de lecture. Mais bon, vous savez bien : on est prêt à tout pour un peu de visibilité sur le web. Ce n’est pas la bonne manière de faire, mais malheureusement, ça fonctionne.

Contrairement à beaucoup de concours, celui-ci s’est déroulé en plusieurs cycles thématisés, avec des éliminations à chaque étape du parcours : tout d’abord l’orthographe, épreuve qui n’a été révélée qu’à la fin du premier cycle, puis la cohérence (et la richesse des rimes pour la poésie), les personnages (et l’enjeu poétique toujours pour la poésie), la pertinence du résumé, et enfin les votes de la meilleure couverture et de la meilleure histoire par le jury et le public, sans nouvelles éliminations.

C’est un total de 345 histoires qui ont concouru sous l’oeil de jurés anonymes qui devaient commenter les histoires constructivement (retenez-bien ce détail) toutes les deux semaines, à l’origine, afin de les aider à s’améliorer. Le concours s’annonçait alors comme un concours sérieux et très organisé, avec la volonté d’offrir une vraie expérience de ce que pourrait être un concours littéraire.

Mais eh, comme on dit, faut souvent se méfier de ce qui se cache sous la jaquette ! J’ai donc décidé d’aller voir ça de moi-même. J’ai inscrit Tyrnformen, mon roman de médiéval-fantasy. Je suis allée jusqu’en finale, j’ai donc eu une vision large de ce qu’il s’est passé.

2. L’expérience X-Writor : une réussite ?

Lorsqu’on annonce un concours d’une grande envergure, il y a beaucoup d’attentes qui sont provoquées. Ainsi, avant le début du concours, une grande ferveur s’est emparée des participants qui ont invité des gens encore et encore jusqu’à ce que les catégories soient pleines à craquer. Une excellente nouvelle, donc, ça veut dire que le concours suscite de l’intérêt et intéresse.

Le problème, c’est que le jury, lui, bah il augmentait pas avec. Du coup, comme il fallait s’y attendre, ils se sont très vite retrouvés débordés. C’est probablement la plus grosse erreur de ce concours : trop d’histoires, pas assez de gens pour les lire. Les deadlines ont commencé à se rallonger et presque aucune épreuve au final n’a réussi à tenir les délais. C’est dommage, c’était à prévoir, mais on leur pardonne, parce qu’ils sont humains. Bien sûr, qui dit retard, dit grogne et les conséquences n’ont pas tardé à se faire entendre avec les premiers commentaires.

Le jury nous avait promis des commentaires constructifs. Donc, si vous avez lu mon article sur le sujet, un commentaire constructif est un commentaire composé d’arguments dont le but est de vous aider à vous améliorer. Jusque là, on est d’accord ! Eh bah… Pas le jury. Le premier commentaire que j’ai reçu, c’était celui-ci :

1

Au début, je vous avoue, j’ai cru que c’était une blague et qu’il allait revenir. Sauf que… Bah non, il est pas revenu. Comme ça me faisait un peu chier, j’ai montré ce commentaire sur Twitter, pour demander si j’étais la seule dans ce cas. Ce n’était pas le cas. Les créatrices du concours se sont aussi pointées, et m’ont conseillé d’aller voir le profil du juré, ce qui n’était noté absolument nul part sur le livre de règles. Le tout sur un ton très agressif. Sympa pour ceux qui débutent sur les concours Wattpad, tout de suite, ça donne envie de continuer.

J’ai passé l’éponge et j’ai donc attendu. Même si je ne crois pas aux coïncidences, un deuxième juré s’est pointé deux heures plus tard et lui, pour le coup, a détaillé mon prologue ligne par ligne. Ici encore, on pouvait sentir un peu d’agressivité dans les réponses, mais bon, c’est juste une coïncidence spatio-temporelle, pas vrai ? Au moins, pour le coup, les remarques m’ont aidé et j’ai pu modifier quelques trucs sur le texte. Merci à ce juré d’ailleurs.

Cinq jurés au total se sont succédés sur cette première “épreuve mystère” qui n’en était plus vraiment une dès le premier commentaire. Les résultats sont ensuite tombés, qualification pour le tour suivant, jusque-là pas de gros problèmes.

Au niveau des réactions, il y a eu quelques déçus, mais globalement, ça a été bien accepté. Cependant, la communication sur cette première épreuve était loin d’être aussi sympathique. Des gens se sont plaint des commentaires, et les organisatrices, au lieu de mettre juste les choses au clair, se sont lancées dans un grand plaidoyer sur pourquoi nous avions absolument tort, avec une bonne dose de condescendance. Comme je le disais plus haut : un grand plaisir de débuter dans les concours Wattpad en se faisant museler dès le début par les organisatrices. Toujours un plaisir de vouloir améliorer les choses. Je suis repartie de cette épreuve avec une vision négative du jury.

L’épreuve de la cohérence pouvait commencer. Et ce ne fut pas bien mieux. Le nombre de jurés sur l’histoire a baissé drastiquement, passant de cinq à deux. Bon, ce n’est pas grave en soi, mais on s’attend quand même à une certaine cohérence sur une épreuve dont c’est justement le sujet. Et donc, je me suis dit naïvement qu’ils auraient plus de choses à dire cette fois-ci, puisqu’on sortait de la contrainte de la forme… Penses-tu !

2

Comment dire… Donc, outre le fait que ces jurés n’ont pas lu Pierre Pevel et que c’est très triste, on ne peut pas dire franchement que les commentaires volent très haut. “C’est de la fantasy”. Une phrase que je vais beaucoup entendre dans ce concours. Hormis me répéter mon intrigue maladroitement, il n’y a pas l’once d’un conseil dans ces deux commentaires. Peut-être qu’il y avait rien à dire, mais si même-moi je trouve des problèmes de cohérence, c’est qu’il y en a. J’en ai même une liste pour ma relecture. Mais bon, tant mieux pour moi, on va dire. Passer cette étape ne fut donc pas une grande surprise.

Pendant le jugement du cycle 3, rebelote ! Un nouveau pavé des organisatrices vient nous faire la morale parce que des gens se sont plaint des derniers résultats. Encore une fois, le ton est sarcastique et moqueur. Les fanfictions semblent avoir eu une défavorisation et plusieurs commentaires que j’ai vu de mes yeux allaient dans ce sens, ce que j’ai trouvé moi-même moyen. Mais bon, c’est eux les chefs, le concours continue, toujours dans la joie et la bonne humeur…Il y a aussi eu pas mal de mécontentement sur le comportement de certains jurés et notamment sur leur amateurisme, que je partage quelque part. On nous annonce un concours avec des grilles d’analyses plus élevées que la moyenne, et au final, ça reste quand même fortement en dessous de ce que l’on peut croiser sur d’autres concours. J’ai trouvé leur post vraiment dommage puisqu’au lieu de rapprocher la communauté, il n’a fait que creuser un peu plus le fossé entre les mécontents et les autres. La deuxième grosse erreur des organisatrices, c’est qu’elles l’ont laissé se former et ont continué de l’alimenter jusqu’à la fin du concours, enchaînant conflits sur conflits.

Les jugements des personnages et du suspens n’ont pas été plus constructives pour moi, j’en suis même venu à ne tout simplement plus prendre en compte leurs commentaires parce qu’ils n’avaient rien de constructif. Ils se sont un peu rattrapés sur le suspens néanmoins. L’unique commentaire que j’ai reçu a permis de débattre calmement avec un juré, ce qui n’était pas arrivé depuis le début du concours. Cette discussion m’a un peu réchauffé le coeur, car il a vraiment permis de sauver un peu mon opinion du concours. Tant qu’il y a de la vie, il y a de l’espoir !

Par la suite, ça s’est calmé. Les votes du public ont un peu ramené l’esprit bon enfant des premiers jours du concours et, bien que je reste assez peu convaincue de l’utilité de cette partie, ça a au moins permis de calmer les esprits, si on écarte la petite polémique de fin de parcours avec l’évincement de la rédactrice de leur journal pour des raisons qui restent un peu floues et pas forcément justifiées.

Les résultats sont tombés le 1er Juin au soir. Je ne suis pas pour le podium, mais je pense quand même avoir fait un bon parcours, donc c’est assez satisfaisant dans l’ensemble.

3. Conclusion de l’expérience

Sur le concours en lui-même, je dirais que ça a été une aventure mouvementée. Il y a eu du bon comme du très négatif, mais dans l’ensemble, ça reste une expérience intéressante. Il y avait clairement moyen de faire mieux, mais les conflits et les polémiques semées sur la route ont assombri le tableau, au point qu’aujourd’hui, les opinions divergent chez les participants entre le positif et le très négatif, ce que je trouve franchement dommage.

X-Writor n’a pas franchement tenu ses engagements et ne m’a au final apporté que quelques corrections sur la forme, mais absolument rien sur le fond. Poster des commentaires, c’est bien, mais ce serait mieux s’ils étaient vraiment utiles et constructifs. Je trouve aussi que le jury s’est trouvé beaucoup d’excuses qu’il cachait sous le couvert de l’anonymat qui n’est pas forcément une bonne idée.

Par rapport aux concours d’écriture en général, même si le concours est mieux organisé que 90% de ce qu’on trouve sur Wattpad, il n’apporte que très peu de choses à l’auteur et le trop grand nombre de participants n’apportera au final rien aux gagnants. La communauté n’a pas été soudée, chacun va repartir de son côté sans aller voir ce que les autres ont fait et au mieux, ils auront un macaron sur leur couverture et une interview. L’expérience est décevante, mais reste sympathique si on a du temps à perdre.

Je ne conseillerais pas le concours dans l’état actuel des choses. A voir comment vont évoluer les choses s’ils se lancent dans une seconde édition ! J’espère de tout cœur qu’ils prendront en compte les commentaires des participants pour la suite de leur aventure.

Quoiqu’il en soit, ça m’a redonné l’envie de me lancer dans les concours d’écriture et même si, j’avoue, je squatte certains plus par curiosité que réelle volonté de participer, mon opinion a changé et qu’il n’y a au final pas que du très négatif. Je suis d’ailleurs jury pour un concours d’écriture que vous pouvez retrouver par ici cet été (avec des fiches très détaillées et vraiment chouettes), comme quoi, les temps changent !

J’espère que ce petit retour d’expérience vous a plu, n’hésitez pas à me dire ce que vous en avez pensé ou si vous voulez que je continue à faire ce type d’activité, ce sera avec plaisir. En attendant, je vous donne rendez-vous la semaine prochaine pour une nouvelle interview, des bisouilles !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :