[Inceptio] Everlasting – Juliette Pierce

EVERLASTING – JULIETTE PIERCE

Bonjour à tous 😀 On se retrouve aujourd’hui pour une petite chronique pour les éditions Inceptio, une fois encore. Je vous présente ici leur toute dernière sortie : Everlasting, écrit par Juliette Pierce !

Le livre est déjà disponible en broché et en format numérique par ici : CLIQUE ICI !

1. La vie est un songe… Ou plutôt un cauchemar.

Everlasting, c’est une dystopie qui se passe dans notre futur. L’humanité est promise à une chute inexorable suite à une baisse très importante de la natalité et des guerres dévastatrices qui détruisent peu à peu la planète. Au milieu de ce monde apocalyptique, on trouve l’Upside et le Downside, deux villes proches : l’une qui s’affiche comme la capitale du progrès et de la survie de l’être humain, l’autre où sont envoyés tous les individus gênants, trop pauvres ou qui peuvent simplement poser problème dans cette société qui s’accroche au rêve de sauver l’espèce humaine.

C’est dans ce but précis que l’entreprise Everlasting a mis en place Soulmates : un logiciel révolutionnaire qui se base sur des algorithmes pour trouver votre âme sœur. Le but ? Encourager les personnes compatibles à se reproduire, pour permettre à l’humanité de survivre quelques années de plus. Tout d’abord un objet de curiosité, les nanorobots contenant le logiciel sont rapidement devenus obligatoires pour tous et toute la société s’est basée sur ce modèle : les personnes qui ont trouvé leur âme sœur ont de meilleures chances de trouver un travail, de se loger… Avoir un enfant, c’est se garantir un avenir radieux et serein.

Malheureusement, ce n’est pas le cas de tout le monde. As Wheel, la fille du concepteur de Soulmates, le sait très bien : stérile et sans âme soeur, elle n’a aucune chance de survivre encore quelques mois dans cette société de plus en plus exigeante. Alors, quand Everlasting la contacte pour tester Soulmates 2.0, censé s’adapter aux particularités de son cerveau hors du commun, elle fonce tête la première, poussée par le besoin de s’intégrer et, également, par la séparation avec son ancien petit-ami, qui, lui, a trouvé son âme sœur. Et sans surprise, il ne s’agissait pas d’elle.

Mais peut-on vraiment faire confiance à Soulmates ? Une puce qui contrôle l’amour, n’est-ce pas une douce utopie ? Et si Everlasting avait un dessein plus grand encore ? Peut-on implanter des puces à toutes la population sans intérêt pour le pouvoir ? As Wheel va l’apprendre à ses dépends.

2. L’amour, ce fardeau

Vous savez tous maintenant ce que je pense de la romance. J’aime toujours pas ça. J’aime toujours pas le principe. J’avoue que j’avais énormément de préjugés avant d’ouvrir le livre, mais pouah, l’auteur les a démonté un à un et avec une de ces forces ! La couverture est totalement trompeuse. Si vous craignez la romance, vous pouvez vous lancer dans ce texte sans hésitation !

L’une des principales forces de ce texte, c’est qu’il parle à tout le monde. Si tu n’aimes pas la romance, tu peux complètement le lire comme un livre contre la romance. Si tu aimes la romance, ça devient une histoire de jeux de liaisons où démêler le vrai du faux. Il y a aussi des thèmes LGBT très fort, ainsi que des messages féministes. Il y a des messages sur l’avortement, il y a des messages sur la stérilité. C’est ce grand tout qui créée la particularité du texte. Même en détestant la romance, je n’ai pas été gênée une seule seconde par le thème omniprésent de l’amour. Bon, je ne vous cache pas qu’il y a quand même des passages qui m’ont fait levé les yeux au ciel, mais les révélations qui se succèdent au fur et à mesure de l’intrigue permet de les oublier très facilement.

L’intrigue, parlons-en ! L’univers dépeint est tout simplement génial ! Je disais que c’était une dystopie, plutôt, mais ce n’est pas tout à fait vrai. Je dirais qu’on est dans le moment charnière où une société idéalisée et masquée derrière des rêves et des espoirs sombre peu à peu dans la désillusion et le cauchemar. On trouve les deux et on comprend les deux. C’est aussi très réaliste et très bien expliqué : pas de méchants et de gentils, seulement des jeux de pouvoir et des trahisons qui se retournent les uns contre les autres. C’est très déstabilisant et jouissif à la fois : on sait que ça va mal se passer, on le sent, mais on ne peut jamais le prouver. En fait, à chaque fois qu’on pense pouvoir prouver que ça va partir en couilles, un nouvel élément vient invalider ta théorie, ce qui te pousse à continuer à lire encore et encore pour comprendre où diantre le livre veut t’emmener.

Et la fin vaut totalement la recherche d’indices créée par l’auteure. Tellement que je l’avais absolument pas vu venir. Enfin, si, comme je vous le disais, on sent qu’un truc cloche, mais on ne sait pas quoi. Et quand on le découvre, on se sent très mal. La fin m’a fait me sentir super mal. Mais c’est bien ! C’est exactement ce que j’attends d’un livre, qu’il nous surprenne et qu’il frappe le lecteur dans le ventre en mode « EH BAM KESTUVAFER ». C’était très finement joué. Et résultat : c’est un gros coup de coeur !

A toutes ces qualités s’ajoute mon pêché mignon : le livre ne contient pas que de la narration et change de formats. Il y a énormément de fragments qui viennent couper la lecture. Certains font réfléchir, certains sont tristes, certains ne sont compréhensibles que bien plus tard. Mais ça donne au récit des courbes et des nuances, rien n’est linéaire 😀 C’est super bien !

Il ne me reste qu’à parler des personnages. Tout se passe dans la tête d’As Wheel qui, tout en détenant quelques informations, est au moins aussi paumée que le lecteur. Suivre ses aventures est un vrai plaisir et je me suis attaché au personnage en seulement quelques pages. Je regretterais peut-être que le développement avec certains personnages n’ait pas été plus abouti, mais c’est vraiment la seule petite chose qui me chagrine. Les autres personnages sont aussi très chouette. Le personnage d’Ellis, entre autre, est super, super intéressant et complexe, ça fait du bien de voir des personnages mystérieux assumés du début à la fin de l’histoire !

En bref, c’est une très bonne histoire que je vous invite à découvrir très, très vite ! Je ne sais pas si une suite est prévue, mais j’avoue qu’un tome 2 me brancherait énormément pour ma part ! Encore merci aux Editions Inceptio pour le service presse et à Juliette Pierce pour cette jolie découverte !

3. Un petit extrait ?

<.alerte>
Sarah a laissé 14 nouveaux messages.
Everlasting a tenté 6 fois d’entrer en communication avec vous.
Everlasting : « RDV, 10 heures, synchronisation terminée. »
<./alerte>

Mal de crâne. Tête dans la brume. Bouche pâteuse. J’ai trop bu un argent que je n’ai pas, et je ne suis pas certaine de pouvoir mettre un pied devant l’autre. Je cligne des yeux, mes lentilles bioniques s’adaptent et injectent directement de l’humidificateur pour que je puisse lire correctement les messages que l’on m’a laissés.

« Everlasting ». Les lettres capitales explosent ma rétine, mais je m’en moque. Everlasting, qui distribue des âmes sœurs à la pelle, mais qui était incapable de m’en trouver une, a terminé de me synchroniser. Mon Dieu… Je me lève, trébuche et trépigne, parce que c’est là, c’est maintenant. Dès qu’ils m’auront apposé leur tatouage, je serai enfin considérée, je ferai enfin partie de la société ! Non pas que ça m’ait un jour importé, ou que je le veuille vraiment, mais on cessera de me regarder comme un monstre de foire ou de scruter mon corps à la recherche du nom de cette autre personne censée partager ma vie. J’ai longtemps été considérée comme un rebut, une honte, un cadavre. Pour beaucoup, j’étais même déjà enterrée. Je me souviens encore le dégoût affiché sur le visage de mon patron, lorsqu’il m’a virée. « Tu n’es pas stable, As. Je t’apprécie, mais sans ton âme soeur… qui sait ce qui pourrait t’arriver ? »

Oh oui, appelez la police, As s’est envoyée en l’air un soir dans un bar. Quelle horreur !

Je grogne, frissonne à l’idée de cette vie qui a été la mienne jusque-là. Sauf qu’aujourd’hui, tout va changer, j’en suis sûre. Aujourd’hui, Everlasting m’a enfin rappelée et m’a trouvé une correspondance !

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :