Gérer plusieurs projets d’écriture

GÉRER PLUSIEURS PROJETS D’ÉCRITURE

Coucou ! Petit article cette semaine, on s’attaque aux multiples projets et aux questionnements qui ont tendance à aller avec eux. Gérer plusieurs projets relève t-il de l’impossible ? A quel moment s’arrêter ? Comment s’organiser plus facilement ?

1. Pourquoi travailler sur plusieurs projets ?

C’est une question légitime. Beaucoup d’auteurs ne travaillent que sur un seul projet à la fois et ne comprennent pas cette lubie qu’ont les autres à vouloir absolument travailler sur d’autres projets. Je vais ici répondre avec mon expérience personnelle, je ne peux pas parler pour les autres. Encore une fois : il n’y a pas qu’une façon d’écrire, on a tous notre façon d’écrire, certaines personnes ont simplement des techniques communes, ce qui permet de rassembler des points communs.

Donc, pour ma part, je suis incapable d’écrire trop longtemps sur un seul sujet. Lorsque les projets d’écriture sont longs, il y a parfois une lassitude qui s’installe à travailler toujours sur le même texte, toujours de la même manière, sans chercher à se réinventer par peur de perdre le style instauré. Ecrire plusieurs histoires, c’est donc conserver une bonne hygiène mentale en stimulant votre cerveau sur des choses plus variées. Cela peut-être un des moyens pour lutter contre la page blanche, parfois provoquée par cette lassitude de style.

Ensuite, se lancer dans de multiples projets, c’est l’occasion de toucher des publics différents sur les plateformes d’écriture. Vous le savez très bien, les lecteurs sont de petites créatures versatiles qui ne lisent que ce qu’ils aiment au moment de lire. Ecrire plusieurs histoires, c’est attirer de nouveaux papillons pour butiner autour de votre univers. Personnellement, je dirais presque que c’est indispensable pour renouveler votre audience et l’agrandir petit à petit, mais je vais me faire taper sur les doigts par les pro-un texte donc je me tais. Mais, eh, avouez que ce n’est pas faux. Plusieurs lecteurs qui aiment un texte en particulier, si vous les gérez correctement, peuvent être tentés de lire vos autres textes. C’est une stratégie parmi tant d’autres.

Enfin, on peut rédiger plusieurs projets tout simplement pour le défi et le frisson d’adrénaline. Certains auteurs ont besoin d’objectifs dans l’écriture pour être motivés et gérer plusieurs projets peut être un des moyens de le rester, nous y reviendrons !

2. Suis-je capable de gérer plusieurs projets ?

Avec un peu de volonté et de motivation, oui, tout le monde peut gérer plusieurs projets. Tout du moins, dans un monde idéal. Dans la réalité, c’est plus compliqué. Les aléas de la vie compliquent souvent vos sessions d’écriture, il faut penser au fait qu’avec plusieurs projets, ils seront encore plus pesants.

Votre pire ennemi, quand vous gérez plusieurs projets, c’est le temps que vous allez leur accorder. Quand vous en avez deux, c’est encore gérable. Quand il y en a plus, cela devient tout de suit plus compliqué. Vous devez vous poser plusieurs questions : savez-vous organiser un projet ? Êtes-vous régulier dans l’écriture ? Si l’une des réponses à ces questions est non, alors vous aurez du mal à gérer plusieurs projets en même temps, vous allez vous retrouver déborder. C’est encore plus vrai si vous publiez sur des plateformes d’écriture.

Autre question : avez-vous le temps d’écrire ? Si vous êtes étudiant, cette question est à méditer. Plusieurs projets, il faut les gérer, et avec les études qui bouffent pas mal de temps, c’est souvent compliqué. Vous est-il capable de compenser la perte d’éventuelles heures d’écriture ailleurs ? Êtes-vous prêt à donner une vraie chance à votre projet, quitte à arrêter de compter vos heures ? Je ne le répéterais jamais assez, la clé de l’écriture, c’est une bonne régularité. Si vous n’avez pas le temps d’écrire, vous n’avez pas le temps de gérer plusieurs projets. Eh oui, ce n’est qu’une affaire de logique.

Dans le cas où votre cerveau est trop productif mais que vous ne pouvez pas assumer plusieurs projets, il vous reste l’option carnet : écrivez quelque part toutes vos idées et gardez-les pour plus tard ! Rien n’est perdu, votre cerveau retrouvera vite le fil de vos pensées sur le sujet, il ne faut pas s’inquiéter !

3. Hiérarchiser vos projets pour plus d’efficacité !

Partons donc sur les conseils d’écriture ! Le premier d’entre eux, c’est la hiérarchisation de vos projets. Gérer plein de gros projets en même temps, c’est difficilement possible, il faut donc se mettre en tête tout de suite qu’il faut faire des choix. Hiérarchiser, c’est classer vos projets par ordre d’importance.

Pour ma part, je gère sept projets en même temps. C’est beaucoup, certes, mais tout est très bien calibré et je peux bosser sur chacun de ces sept projets par semaine. Voilà un peu comment je m’organise, libre à vous de vous en inspirer ! Pour ma part, j’ai une hiérarchisation sur trois étages : mon projet de roman et l’univers qui l’entoure (3 textes), les fanfictions (3 textes) et les textes et nouvelles en un seul chapitre (2 textes).

Le roman est clairement le plus important, il est donc en tête des priorités. Néanmoins, comme les chapitres mettent environ deux mois à être rédigés, j’ai besoin d’un plan de secours pour ne pas laisser mes lecteurs sans rien. J’ai donc créer une histoire annexe à cet univers, actualisée toutes les deux semaines. J’ai également un deuxième roman en cours d’écriture, mais qui demande moins de travail, il est donc en tournante avec le deuxième texte.

Les fanfictions demandent moins de travail d’écriture, tout simplement parce qu’elles n’ont pas de visée éditoriales, je suis donc plus libre dans mes mouvements. Elles servent entre autres de zones de test pour jouer avec les différents styles et m’améliorer en écriture, sans me casser la tête sur les personnages. J’ai ici une fanfiction collaborative, avec beaucoup d’avance, et deux fanfictions en tournantes qui se relaient une semaine sur deux.

Enfin, j’ai des textes en un seul chapitre, des nouvelles ou petits one shots de fanfictions, qui sont préparés en background. Ils ne sont pas forcément publiés tout de suite, mais en cas de panne dans mon rythme de publication, je peux en balancer un pour garder les lecteurs alertes.

Pour ceux qui n’ont rien compris, voilà en gros mon planning d’écriture et de publications :

calendrier

Comme vous pouvez le voir, ce planning est millimétré. Je vous conseille d’en créer un, vous aussi, afin de garder en tête un rythme d’écriture et de publication régulier. Il faut savoir que j’attends en général d’avoir deux chapitres d’avance pour publier une histoire, je garde toujours deux chapitres d’avance sur la publication.

Pour ceux qui ne publient pas toutes leurs histoires en même temps sur les plateformes d’écriture vous avez aussi une autre méthode pour hiérarchiser vos textes. Sur le planning, vous pouvez par exemple remplacer des créneaux par des textes en réécriture et d’autres pour vos textes en publication.

Si vous publiez sur une plateforme d’écriture, le but, c’est de rester réguliers aux yeux de vos lecteurs pour ne pas qu’ils prennent la fuite. Limitez les projets pour ne pas leur donner l’impression d’être un déserteur, c’est très important et ça vous rendra service. Si vous n’êtes pas capable de publier plusieurs projets en même temps régulièrement, évitez de publier immédiatement, attendez d’avoir quelques chapitres d’avance.

3. Rythmes et jeux d’écriture 

Passons au rythme d’écriture. Dans l’idéal, bien sûr, il faudrait écrire tous les jours. C’est ce que je fais pour ma part. Cela peut paraître compliqué, mais en vérité, si vous trouvez un nombre de mots stable par jour dans lequel vous vous sentez bien, il n’y a aucune raison de ne pas réussir à tenir le rythme. Attention néanmoins au burn out sur les semaines trop chargées. Accordez-vous un jour à vide dans la semaine pour vous reposer et reprendre des forces, c’est indispensable.

Dans la réalité, maintenant, il est difficile d’écrire tous les jours si vous n’y êtes pas habitués. Ménagez-vous dans ce cas au moins deux jours dans la semaine pour écrire, dans de grosses sessions d’écriture et limitez votre nombre de projets en cours. Ne pas tenir le rythme ne provoquera qu’une phase blanche violente et qui risque d’engendrer un stress supplémentaire par peur du délai de publication. Soyez raisonnable. N’hésitez pas non plus à écrire éventuellement vos idées sur papier pendant la semaine et à faire une grosse séance d’écriture le week-end, ça permet de garder votre cerveau actif !

Si vous êtes sujet à la page blanche et aux frénésies littéraires, je vous renvoie sur mon article sur le sujet pour régler ce problème une bonne fois pour toutes.  C’est indispensable pour ne pas abandonner vos projets en cours de route. Une bonne gestion de projet, c’est un projet qui tient dans le temps !

Pour ce qui est de l’écriture en elle-même, c’est à vous de gérer ce qui vous semble le mieux. Je vous conseille pour ma part d’écrire en tournante : terminez un chapitre d’un texte avant de passer au chapitre d’un autre texte. Attention néanmoins, cette pratique peut devenir lassante sur le long terme, prenez garde au manque d’action et n’hésitez pas à pimenter l’exercice en vous imposant par exemple des mots à caser ou un certain style à adopter. Ecrire doit rester un plaisir malgré tout, à partir du moment où cela devient un fardeau, remettez en cause votre environnement de travail.

C’est tout pour cet article un peu chaotique, je vous l’accorde. Je suis en pleins partiels et je n’avais pas beaucoup de temps pour développer plus mes idées, j’en suis désolée. J’espère que vos examens se passent bien de votre côté ! Merci à toutes les personnes qui ont répondu à mes petites questions sur Twitter et Facebook, vos réponses ont été très utiles ! En attendant, on se retrouve bientôt pour de nouveaux articles ! Des bisouilles !

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :