[Séma Editions] L’Obscur – Frédéric Livyns

L’OBSCUR – FRÉDÉRIC LIVYNS

Coucou tout le monde ! On se retrouve pour une nouvelle chronique qui fait frissonner en partenariat avec Séma Editions. A l’approche d’Halloween, vous allez adorer avoir peur en compagnie de Frédéric Livyns !

1. La maison des horreurs

Il se passe des choses étranges dans la maison d’en face, Bernard Neuville en est convaincu. Depuis plusieurs années, des drames ne cessent de s’y produire, tous plus étranges les uns que les autres. D’abord la maison lui a pris sa femme, il en est sûr, puis elle a tué les colocataires d’une étrange secte, ne laissant derrière elle qu’un survivant confus et aux propos incohérents considéré bien vite comme un meurtrier et un fou. Mais voilà, une nouvelle famille s’installe en face de chez lui, et il sait que quelque chose ne va pas. IL est de retour, et IL va vouloir les prendre.

Virginie et sa famille pensent avoir trouvé un bon plan en déménageant dans cette maison pour peu d’argent, même si cela la sépare de ses amies. Elle va devoir s’y habituer. Mais très vite, les choses deviennent bien étrange. Du jour au lendemain, ses parents changent radicalement de comportement et son frère Joey, pourtant téméraire, semble les craindre. La peinture sur le mur du salon, celle que son père tient tant à garder, commence à lui faire peur. Alors que les événements se compliquent encore et encore, elle réalise que si elle veut la vérité, elle va devoir la chercher elle-même. A raison ?

Avec l’aide du vieux Bernard et de Sylvie, sa nouvelle amie, elle se met en quête de réponses dans un voyage qui va la mener aux portes de la folie. Quel mal habite vraiment sa maison ? Peut-elle seulement le vaincre ?

Vous le découvrirez en lisant L’Obscur, disponible aux éditions Séma en format papier dès le 7 octobre 2019. Vous pouvez retrouver le livre sur leur site 🙂

2. Il va faire tout noir !

Depuis que je suis rentrée dans le fandom Five Night at Freddy’s, j’adore de plus en plus l’horreur, alors que c’est quelque chose que je ne pouvais ni voir, ni lire, ni jouer avant ça. J’avais donc quelques appréhensions en lisant le livre, et je me suis surprise moi-même à y trouver un gros plaisir. Ce livre est addictif, il vous accroche en quelques pages et vous ne pouvez plus le lâcher. C’est une excellente découverte qui m’a beaucoup plu.

L’intrigue, pour commencer, m’a totalement surprise. Juste quand vous pensez avoir des pistes sur ce qui se passe, eh bah d’autres éléments viennent vous faire douter. Le lecteur se fait balader du début à la fin et ça m’a beaucoup plu autant que ça m’a frustré. Vous le savez, j’adore analyser les intrigues, chercher des indices, et là j’ai galéré comme jamais parce que les pistes possibles sont tellement nombreuses qu’on ne sait plus où donner de la tête. Et ça m’a rendu complètement folle. A chaque fois que je pensais comprendre l’intrigue, l’auteur vous rit au nez et rajoute un nouvel élément qui viens tout remettre en question. De ce fait, la fin de l’histoire m’a totalement surprise, parce que je m’attendais pas à ce revirement, ni au deuxième revirement qui a suivi juste derrière et qui laisse présager une bonne nuit à fixer le plafond en se posant des questions existentielles.

Le style de l’auteur est absolument génial et très fluide. Les parties avec plus d’action sont extrêmement bien maîtrisées, les discussions sont elles toujours riches en informations. Plus on lit, plus on veut en savoir plus sur les différents personnages qui cachent tous bien leur jeu. J’ai beaucoup aimé le mélange des styles de textes également lors de l’intrigue. On trouve du policier, du paranormal, du Young Adult, de l’horreur, des thématiques plus religieuses, d’autres plus psychologiques. Il y a toujours des choses nouvelles à découvrir et ça permet de ne jamais s’ennuyer. Le suspens d’un chapitre à l’autre est horrible et j’ai eu beaucoup de mal à lâcher le livre de temps à autre, tellement j’étais prise dedans.

Les personnages sont aussi très chouettes. J’ai beaucoup aimé le personnage de Virginie, qui même si elle reste le modèle de la jeune fille de Young Adult classique, fait preuve d’énormément de maturité et évolue lentement vers l’âge adulte qui fait peur. J’avoue m’être un peu reconnue dans ses traits : une fille qui a peur de grandir parce que le monde des adultes est terrifiant, littéralement. Cette thématique est très présente à travers la gestion du mal et l’utilisation des enfants pour arriver à celui-ci, qui est franchement très bien trouvée et très flippante. J’ai adoré la suivre tout au long de l’histoire. J’ai aussi beaucoup aimé le personnage de Bernard Neuville qui devient vite attachant par son étrangeté. Le duo qu’il forme avec l’inspecteur Vernan, le premier policier qui a enquêté sur la maison, est aussi très drôle et touchant.  Parmi les personnages très marquants, il y a aussi Eric Fouquet, l’homme qui a commis le meurtre de ses colocataires. Ce personnage est super complexe et très difficile à cerner. Le traitement de ce qui lui est arrivé m’a foutu les jetons et je pense qu’il est sans aucun doute un de mes personnages préféré dans ce livre.

Pour conclure, c’est une très chouette découverte que nous offre ici Frédéric Livyns. Le mélange des différents genres d’écriture donne un texte unique qui vogue du policier au registre fantastique, avec de bonnes scènes bien effrayantes et une enquête qui vous entraîne toujours plus loin dans les profondeurs de la bêtise humaine. Une tranche de frisson à découvrir de toute urgence !

3. Un petit extrait ?

— Restez bien derrière moi, ordonna-t-il de nouveau.

— Pas besoin de me le répéter, dit Bernard.

L’inspecteur approcha lentement de la porte et la fit pivoter sur ses gonds. Il resta sur le porche et balaya la demeure du faisceau lumineux de la lampe torche.

— Il n’y a rien, dit-il en se tournant à demi vers Bernard qui le collait de près sous l’effet de la peur.

Il pénétra dans la maison sans attendre de réponse. Leurs pas résonnaient étrangement dans la pièce, ce qui eut le don d’augmenter leur inquiétude. L’inspecteur fit quatre ou cinq enjambées supplémentaires avant de s’immobiliser. Il se trouvait près de l’endroit où avaient été retrouvés les cadavres. Il tressaillit de nouveau à la pensée de ce macabre spectacle qu’il ne parvenait pas à effacer de sa mémoire. Il sentit distinctement son muscle cardiaque rater un battement lorsqu’il aperçut un mouvement dans le coin opposé de la pièce. Il sortit prestement son arme de service de son étui et la pointa sur l’inconnu.

— Ne bougez pas ! ordonna-t-il d’une voix forte.

L’inspecteur entendait la respiration de Bernard résonner tel un soufflet de forge dans son dos. L’intrus, quel qu’il soit, n’obtempéra pas. Il continuait à progresser lentement mais sûrement dans leur direction.

— Pour la dernière fois, ne bougez pas. Ne m’obligez pas à…

L’inspecteur ne put finir sa phrase. La chose se jeta sur lui et le souleva dans les airs comme s’il n’avait été qu’une poupée de chiffon avant de le projeter violemment contre le mur. Le coup de feu partit par accident. La détonation résonnait de cloison en cloison, l’odeur de la poudre vint leur chatouiller les narines. Et le hurlement survint. L’inspecteur n’avait jamais rien entendu de tel. Aucun animal, aucun être humain n’aurait pu pousser un tel cri.

Voilà, c’est tout pour aujourd’hui ! Des bisouilles et à bientôt !

Un commentaire sur “[Séma Editions] L’Obscur – Frédéric Livyns

Ajouter un commentaire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :