[Malysa] Chrysalide – Tome 1 : Les Clefs perdues – George Lerouge

CHRYSALIDE – TOME 1 : LES CLEFS PERDUES
GEORGE LEROUGE

Bonjour à tous ! Bienvenue sur cette toute première chronique en partenariat avec les éditions Malysa, que vous pouvez également retrouver sur Twitter. C’est une petite maison d’édition nordiste, tout comme moi, et qui vient tout juste de se lancer avec la saga Chrysalide, une quadrilogie de fantasy ambitieuse, que j’ai connu sur Wattpad et que j’avais énormément envie d’accompagner à ma façon vers sa nouvelle vie sur les rayons de vos étagères. Il est temps de vous présenter tout ça !

1. Une plongée dans le monde de la Noirceur

Lily, Sophia, Victor et Pierre sont quatre orphelins qui ont grandi ensemble dans la maison de Gordon, un Magicien tyrannique qui a rapidement fait de leur vie un enfer : tâches ingrates, maltraitance, soumission par la force, les enfants ont rapidement appris à faire profil bas et à ne pas trop interférer dans son quotidien sous peine d’en payer le prix fort.

Mais plus les années passent, plus les enfants se questionnent. Tour à tour, ils sont touchés par d’étranges phénomènes et acquièrent des pouvoirs qu’aucun Magicien, pas même Gordon, ne peut atteindre la puissance. Cet étrange phénomène, appelée « l’activation » par celui qui les a élevé, entraîne une nouvelle coloration de leurs cheveux et de leurs yeux.

Dans la fleur de l’adolescence, ils prennent peu à peu conscience qu’ils ont été trompés depuis leur naissance : non seulement ils ne sont pas frères et soeurs, mais en plus, ils ne semblent pas être des Magiciens. Mais dans ce cas, que sont-ils ? Ils savent que pour trouver les réponses, ils vont devoir prendre la plus terrible des décisions : défier l’autorité de Gordon pour s’aventurer dans ce grand monde dont ils ne connaissent rien.

Ce voyage va les entraîner bien au-delà de tout ce qu’ils auraient pu imaginer.

Le tome 1 de Chrysalide sera disponible aux éditions Malysa le 28 novembre 2019, au format papier et numérique. Vous pouvez le trouver dès demain sur leur site.

2. Une formidable épopée

Comme je le disais en préambule, j’ai tout d’abord découvert ce texte sur Wattpad. J’étais déjà en admiration devant le style de l’auteur et ma lecture avait été un immense coup de cœur. C’est donc avec joie que j’ai découvert un peu par hasard que le livre allait être édité. Il en avait complètement le potentiel, et bon sang que la lecture a été incroyable !

J’ai absolument adoré ce livre. Que ce soit l’univers ou les personnages, que vous soyez amateur de littérature héroïque ou de dark fantasy, vous y trouverez votre compte. Tout est beau, joli et incroyablement bien écrit. L’immersion se fait naturellement et on s’attache extrêmement rapidement aux aventures de ce quatuor complémentaire qui va vous faire passer par toutes les émotions.

Mon premier coup de cœur va pour l’univers. On se trouve ici dans un univers aux teintes médiévales et aux teintes de science-fantasy. Même si ce tome 1 ne se passe que sur Terre, ma foi très différente de celle que vous connaissez, plusieurs autres mondes sont mentionnés, et on ne doute pas un instant qu’ils seront la suite du programme pour les tomes suivants. Tout est incroyablement immersif. Les descriptions sont incroyables et vous prennent par la main pour découvrir des paysages magnifiques et superbement bien retranscrits. On garde beaucoup de teintes sauvages, avec une végétation au rôle essentiel, mais on côtoie également la ville, même si son rôle reste secondaire ici. J’espère voir d’autres ambiances dans la suite de l’aventure. Il y a largement moyen de créer d’autres univers avec une plume pareille.

J’ai beaucoup aimé également l’utilisation de la magie et des charmes, qui sans être forcée a un rôle crucial dans l’intrigue. Les charmes sont assez originaux et utiles. Sans être dans l’explosion de sorts, on a un large panel de ce qu’il est possible de faire avec la magie… Et surtout en tant qu’outil de pouvoir et de contrôle, ce qui est ici le cœur de l’intrigue. Tout repose sur l’équilibre des choses : dès qu’un individu s’empare d’un peu trop de pouvoir, presque immédiatement, les choses se corsent pour les personnages. Cet équilibre permet également la mise en avant de jeux de pouvoir entre les personnages, entre les peuples, et même au-delà de ces derniers, à un niveau divin. Tout semble prédestiné. Ou l’est-ce vraiment ?

Dans tout ce bazar, ce qui ressort vraiment de l’intrigue, ce sont ses personnages. Les plus percutants sont bien évidemment les quatre adolescents, Lily, Sophia, Pierre et Victor. Ils sont attachants dès le début, on ne peut absolument pas rester insensible face à ce qui leur arrive, et tout au long de l’histoire, on est à la fois terrifié, fier, heureux, triste, inquiet pour eux. Chacun d’entre eux a ce petit plus qui fait que vous allez forcément vous retrouver en eux. Ils ont également chacun leurs propres visions du monde et objectifs, ce qui place le lecteur dans un dilemme à la fin du texte : qui a raison et qui a tort ?

Tout au long du texte, les réactions des personnages vont pousser le lecteur à réfléchir sur leurs actions, comme un juge, afin qu’il choisisse de lui-même ce qu’il pense de leurs actions. Mais avez-vous vraiment les compétences pour les juger ? Eh oui, c’est aussi une question que l’on se pose. A plusieurs niveaux, ce texte va vous faire réfléchir à votre position vis à vis des personnages fictionnels. Peux-t-on faire n’importe quoi avec la vie de personnages que l’on ne connaît qu’à moitié, quitte à jouer le destin du monde ? Vous le devinerez, je cache derrière ces mots une grosse partie de l’intrigue que je vous laisse le plaisir de découvrir par vous-même.

Outre les personnages principaux, le récit est ponctué de personnages secondaires incroyables, certains bons, certains mauvais. Ils sont vraisemblables et on ne reste jamais insensible bien longtemps à ce qui leur arrive à eux aussi. Par exemple, peut-on juger un homme à sa cruauté ? Ou au contraire, peut-on réduire à néant notre bienveillance juste en commettant un acte irréparable ? Chaque personnage a des enjeux qui lui sont propres, des buts et des dilemmes. C’est au lecteur de juger ce qu’il pense bon et moins bon.

Ce roman a vraiment été un coup de coeur, tant dans la forme que dans le fond. On ne voit absolument pas passer les 600 pages d’histoire, et je n’ai qu’une hâte : découvrir le tome 2. C’est une saga à découvrir et à suivre d’urgence, elle a un potentiel énorme et le futur ne promet que de s’assombrir sur nos héros.

3. Un petit extrait ?

— Sophia, non…

La petite fille dénouait le sac contenant les chatons, mais le Magicien se tourna vers elle, puis le lui arracha des mains et l’attrapa par les cheveux.

D’un violent coup de pied, il ouvrit la porte menant au jardin et traîna Sophia dans le froid glacial de la nuit. Elle hurlait et pleurait. Ses lèvres devinrent bleues et elle tremblait de peur.

Rose leur interdit de courir après Gordon, mais les enfants l’ignorèrent et le suivirent jusqu’à l’ancienne fontaine. Leur père jeta Sophia dans un coin, pointa sa main vers le sac et le souleva à l’aide d’un sortilège au-dessus du bassin. De son autre main, un autre sort saisit la fillette à la gorge.

La petite pleurait et les chatons miaulaient. Cachés dans les buissons, Lily, Pierre et Victor étaient trop apeurés pour intervenir. Ce n’était pas la première fois que le Magicien se servait de la magie, et ils la redoutaient.

— Tais-toi ! Et regarde ! cria Gordon.

D’un geste théâtral, il abaissa sa main. Le sac tomba dans la fontaine. La fine couche de glace éclata, et les chatons sombrèrent dans l’eau gelée.

Tous les yeux étaient rivés vers cette ancienne fontaine à moitié recouverte de végétation sauvage, et personne ne fit attention à la longue chevelure de Sophia. Ses cheveux perdirent lentement leur couleur noire et devinrent aussi bleus que l’océan profond, aussi éclatants que le saphir le plus pur.

Au même moment, l’eau de la fontaine s’agita comme une mer déchaînée, comme un tourbillon furieux. L’eau monta vers le ciel étoilé et, tel un serpent énervé, fusa sur le Magicien. Pris de surprise, leur père relâcha son emprise. Sophia tomba inconsciente sur le sol. Gordon s’en alla, trempé. Les chatons étaient sauvés.

C’est tout pour cette petite chronique, j’espère qu’elle vous aura donné envie d’en savoir plus ! A bientôt pour de nouvelles découvertes littéraires !

 

2 commentaires sur “[Malysa] Chrysalide – Tome 1 : Les Clefs perdues – George Lerouge

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :